QUI SOMMES-NOUS

Bienvenue à Trilhos Rurais, un ensemble d’expériences touristiques qui vous mettront en contact avec lanature et l’histoire des régions de l’Entre Douro et Paiva et de la Basse Tâmega. Cette région offre aux visiteurs des paysages à couper le souffle et des recoins pleins d’histoire et de caractère. Nous tirons parti du réseau de parcours pédestres déjà existant pour vous emmener à l’aventure et vous faire découvrir ce qui nous passionne: arpenter des chemins où les marques qui témoignent de la naissance de la planète Terre et des débuts de l’Humanité sont gravées dans la roche depuis des millions d’années. Des chemins où, aujourd’hui, la nature s’offre à nous à chaque instant. Sillonner ces chemins, c’est partir en quête de l’histoire et l’identité d’une région.

service image

EXPÉRIENCES

Pour ceux qui aiment un contact plus proche avec la Nature.

service image

PROGRAMMES

Programmes pré-définis d’une journée et d’une demi-journée, ou faits à la carte: à vous de choisir.

service image

Transfers

Nous vous aidons à vous rendre la où vous souhaitez.

PROGRAMMES

Faire nos programmes c’est découvrir l’histoire et l’âme d’une région.
[Et c’est le faire avec Maria dos Trilhos, notre mascotte endiablée qui devrait arracher bien des sourires.]

EXPÉRIENCES

De la VTT à la randonnée, du canoë au rafting, avec plus ou moins d’adrénaline,
nos expériences vous laisseront rendus à la beauté naturelle de la région.

OÙ ALLER

D’une beauté exceptionnelle et avec un patrimoine de millions d’années, des lieux qui offrent aux visiteurs
des paysages à couper le souffle et des coins pleins d’histoire et d’identité à découvrir.

LES MONTAGNES
MAGIQUES

LES MONTAGNES MAGIQUES

Les Montagnes Magiques se situent dans le centre/nord du Portugal, entre le fleuve Douro et la rivière Vouga, et comprennent les sierras de Freita, Arada et Arestal, qui appartiennent au massif de la Gralheira, et la sierra de Montemuro, appartenant au massif du même nom.

Territoire aux richesses naturelles exceptionnelles, certifié comme destination touristique durable depuis novembre 2013, les Montagnes Magiques englobent quatre sites du Réseau Natura 2000 et un géoparc de l’UNESCO, dont l’offre touristique répond à un modèle responsable et durable axé sur l’écotourisme, le géo-tourisme et le tourisme actif. La singularité des phénomènes géologiques qui y ont lieu, la biodiversité notable qu’elles abritent et leurs particularités géo-morphologiques font des Montagnes Magiques une destination d’excellence pour observer et interpréter la nature et pour réaliser d’innombrables activités sportives et d’aventure.

Sur tout le territoire, habité depuis les temps préhistoriques, des vestiges archéologiques et des monuments encore visibles témoignent de cette longue histoire: d’énigmatiques gravures rupestres d’art atlantique, des monuments mégalithiques, des ponts et voies romaines, des monastères et des temples médiévaux, des sanctuaires et des églises de toutes sortes, des villages typiques en schiste et en granite, des mines historiques et bien plus encore.

AROUCA GEOPARK

AROUCA GEOPARK

Un Géoparc est une partie du territoire aux limites clairement définies qui inclut un patrimoine géologique notable associé à une stratégie de développement durable.

L’Arouca Geopark, correspondant à l’aire administrative de la municipalité d’Arouca, est reconnu par l’UNESCO depuis 2009 pour son patrimoine géologique exceptionnel reconnu à l’échelle internationale.

Parmi les 41 géosites inventoriés, ceux de Pedras Parideiras da Castanheira, de Trilobites Gigantes de Canelas et d’Icnofósseis do Vale do Paiva se démarquent par leur singularité et par leur intérêt, d’un point de vue scientifique, didactique et touristique.

Ce véritable musée à ciel ouvert d’une superficie de 328km2 est entouré par les sierras de Freita, de Montemuro et d’Arada et est traversé par plusieurs rivières. Il offre ainsi d’excellentes conditions pour la pratique de diverses activités comme le canyoning, le canoë, le kayaking et l’escalade. Les rapides de la rivière Paiva figurent au nombre des meilleurs endroits du Portugal pour la pratique du rafting et du kayak-rafting.

Pour profiter pleinement de ces paysages, Arouca Geopark a défini un réseau de 14 parcours pédestres, dont 13 sont des parcours de petite route (PR) et un de grande route (GR), tous dûment balisés, dans une perpective de valorisation, de diffusion et de promotion de ce patrimoine inestimable.

CINFÃES:
ISTOIRE ET IDENTITÉ

CINFÃES: ISTOIRE ET IDENTITÉ

Cinfães est une ville portugaise du district de Viseu, région Nord et sous-région de Tâmega, d’environ 3000 habitants. Elle est le siège d’une municipalité de près 239 km² et 20 000 habitants, divisée en 14 freguesias.

Cinfães est un territoire à la fondation pluriséculaire dont l’occupation a commencé il y a 5 millénaires.

Depuis les peuples pré-celtes, qui ont laissé des monuments mégalithiques, et romains, qui ont imposé leur civilisation et construit des réseaux de voirie, les peuples ont plus récemment évolué au rythme des transformations liées aux ordres de l’Église.

Dom Egas Moniz, seigneur de Ribadouro, venait d’ici et Alphonse Ier – 1er Roi du Portugal a passé son enfance dans les environs.

Plus récemment, les conditions de navigabilité du Douro et l’emplacement privilégié de Porto Antigo, associés à la libéralisation de la production agricole, ont attiré un nombre croissant de seigneurs dans la région. Parmi ces puissantes familles et ces bons travailleurs est né le Général Alexandre Serpa Pinto. C’est d’ici qu’il est parti à la découverte de l’Afrique, continent dont il a dressé un inventaire, et c’est ici qu’il est revenu pour transmettre au monde ses connaissances.

Avec tous ces vestiges des temps passés, le canal du Douro favorise aujourd’hui les arrivées dans les meilleurs conditions. La Sierra de Montemuro, espace d’excellence pour les bovins de race arouquesa, est de nos jours un des lieux les plus imprégnés de traditions rurales. La Vallée de la Bestança, d’une rare beauté, exhibe par ailleurs une nature chatoyante faite de prairies vertes, de rivières et de ruisseaux, ainsi qu’une grande variété d’espèces, cachées dans des recoins qui les protègent des invasions.

Tout ce qu’on lui associe fait de Cinfães, comme le dit le poète,“l’amène région où les Dieux se surpassent en faveurs” (J. Saraiva)

AMARANTE,
PRINCESSE DE LA TÂMEGA

AMARANTE, PRINCESSE DE LA TÂMEGA

Amarante est une ville portugaise d’environ 11 000 habitants appartenant au district de Porto, région Nord et sous-région de Tâmega. Elle est le siège d’une municipalité de près de 301 km² et 56 000 habitants, subdivisée en 26 freguesias.

D’une grande richesse et diversité, la commune d’Amarante a été décrite de mille façon dans les écrits et les visiteurs peuvent emporter avec eux une infinité d’images et de saveurs véhiculées par l’ architecture, la religion, l’art, la nature ou encore la gastronomie.

C’est ici que s’est installé Saint Gonzalve, que les troupes françaises ont été stoppées dans leur tentative d’invasion et que sont nés Amadeo de Souza-Cardoso et Teixeira de Pascoaes, des noms importants qui ont glorifié les arts et les lettres à l’échelle mondiale.

L’art baroque et l’art roman ont laissé dans toute la ville des monuments notables à visiter absolument.

La Tâmega, avec ses berges bucoliques, et les Sierras de Marão et d’Aboboreira invitent à la pratique d’activités à l’air libre, allant des promenades à pied ou en bateau jusqu’au golf, en passant par les aventures les plus extrêmes.

BAIÃO,
LA VIE AU NATUREL

BAIÃO, LA VIE AU NATUREL

Baião est une ville portugaise du district de Porto, région Nord et sous-région de Tâmega et Souza, avec environ 3200 habitants. Elle est le siège d’une municipalité d’environ 174 km² et 20 000 habitants, subdivisée en 14 freguesias.

Baião est la commune du district de Porto avec le plus grand pourcentage d’espaces verts et de forêt (63,5%) et possède sur son territoire des ressources naturelles d’une rare beauté, telles que la Sierra d’Aboboreira, la Sierra de Marão, la Sierra de Castelo de Matos ou encore le fleuve Douro et les rivières Texeira et Ovil.

Baião abrite une des plus grandes nécropoles mégalithiques connues à l’échelle nationale. Au-delà de l’ensemble mégalithique composé par les Sierras d’Aboboreira et de Castelo de Matos, qui accueillent le Camp Archéologique de Serra da Aboboreira (CASA), témoin de 5000 ans d’un peuplement ininterrompu, elle possède aussi certaines espèces uniques dans la faune de la Péninsule Ibérique et rassemble entre 30 et 40 pour cent de certaines espèces animales et végétales qui existent sur tout le territoire portugais.

Le Couvent de Santo André d’Ancede (1113 ap. J.-C), antérieur à la fondation de la nation portugaise et dont le rayonnement social et économique allait de Porto à Régua, est également remarquable.

L’écrivain Eça de Queirós a puisé son inspiration dans les habitants, les paysages, les us et coutumes locaux pour une de ses oeuvres les plus connues: « 202, Champs-Élysées ». C’est grâce à lui que Quinta de Vila Nova, dans la freguesia de Santa Cruz do Douro, et la gare d’Aregos sont encore aujourd’hui connues respectivement comme la Maison et la Gare de Tormes.

QUOI FAIRE

Tout dépend de l’inspiration. Suivez nos suggestions. Vous ne le regretterez pas.

OÙ NOUS TROUVER

Très proches et dans le centre de Porto.
Nous vous emmenons aux plus beaux endroits.